Assurance / Marché : L’activité IARD de la Banque Postale portée par la MRH

Six mois après ses débuts sur le marché de l’assurance dommages, la Banque Postale compte aujourd’hui près de 50.000 contrats signés. Selon Les Échos, l’institution bancaire peut compter sur une offre MRH qui représente 60% de son activité IARD.

L’activité de la Banque Postale Assurances IARD semble au beau fixe. Avec près de 50.000 contrats souscrits (via téléphone ou internet), l’enseigne peut se reposer sur une offre MRH qui représente 60% des souscriptions, contre 25% pour l’automobile et 15% pour le contrat de protection juridique. L’enseigne assure notamment un grand nombre de particuliers qui contractent un crédit immobilier, ce qui explique l’importance des contrats multirisques habitation dans le partage des activités. En ce qui concerne les contrats souscrits en ligne (environ 10.000), 55% correspondent à l’offre MRH, sur un créneau jadis « trusté » par l’assurance auto.

Fort de ce constat, la Banque Postale Assurances IARD devrait étoffer ses offres dès la rentrée et surtout les proposer dans son réseau physique. « D’ici la fin octobre, les 10.000 conseillers de la banque vont progressivement commercialiser l’offre au travers d’un programme de formation qui représente 50.000 jours », précise Catherine Charrier-Leflaive, directrice générale de La Banque Postale IARD dans les colonnes des Echos. Le bancassureur a pour objectif d’atteindre les 5% de part de marché dans dix ans.