Assurance / Famille : Solly Azar rembourse les pensions alimentaires impayées

Solly Azar a lancé il y a quelques jours une assurance pensions alimentaires impayées (APAI). Le courtier souhaite ainsi se positionner sur un marché porteur, Selon Le Point, 30% des pensions alimentaires ne sont jamais versées.

Depuis le 21 Septembre 2010, Solly Azar propose une assurance pensions alimentaires impayées (APAI). Conçu par le courtier Aeko, ce contrat « permet de couvrir le risque de non versement de pensions alimentaires à l’un des deux conjoints. Il s’agit d’assurer le maintient d’un niveau de vie correct pour l’éducation et l’alimentation des enfants, plutôt qu’une prestation compensatoire », déclare Christel Girard, Responsable Marketing Santé & Vie chez Solly Azar.

A partir de 9,90 euros par mois (une pension alimentaire de moins de 200 euros mensuelle), l’APAI rembourse la totalité de l’échéance. « L’assuré à plusieurs niveaux de cotisations en fonction du prix des pensions. Cette assurance ne couvre que les impayés des pensions alimentaires fixées par décision de justice, après déduction de l’allocation de soutien familial (ASF) », ajoute Christel Girard.

L’APAI est soumise à un délai de carence de 6 mois (Les primes versées durant la période de carence sont intégralement remboursées ). De plus, il n’est pas possible de bénéficier de cette assurance si un impayé est survenu dans les six premiers mois avant la souscription. Une fois le délai de carence expiré, la pension est payée immédiatement et intégralement « sans franchise ». « Une assistance juridique est également disponible dans l’APAI, elle prend en charge toutes les démarches et frais de recouvrement auprès de l’ex conjoint ( tentative de recouvrement amiable , saisine d’un huissier de justice…) », conclut Christel Girard.