Assurance-emprunteur : Les banques appelées à mieux diffuser la fiche d’information standard

Mardi 20 mars dernier, le Comité consultatif du secteur financier a livré son avis sur la réforme de l’assurance-emprunteur. Pour permettre à un client de mieux comparer les offres qui lui sont proposées par les établissements bancaires, le comité propose de favoriser la diffusion de la fiche standard d’information.

Votée en septembre 2012, la loi Lagarde est censée permettre à un consommateur de choisir une assurance différente de celle proposée par la banque dans laquelle il obtient son prêt. Or, la réalité en est assez éloignée. Aujourd’hui 89 % des contrats garantissant les client contre un décès, une perte d’autonomie ou d’emploi, sont directement souscrits auprès de la banque prêteuse.

Le comité consultatif du secteur financier (CCSF), l’instance de concertation a été chargée d’identifier des axes de progression du dispositifs.  D’une part, les recommandations porte sur la fiche d’information standard censée permettre au client de comparer les différentes offres d’assurance-emprunteur. D’autre part, l’instance exige des différents acteurs qu’ils respectent bien leur engagement à proposer un document lisible et simple afin que le consommateur puisse réellement comparer les contrats.

Avec Les Echos