Assurance de personnes : Maif et MGEN en discussions

Les groupes Maif et MGEN sont « en phase exploratoire », en vue de renforcer leur liens en assurance de personnes. L’objectif, pour le groupe niortais, est avant tout de diversifier ses segments d’activité.

Le chiffre d’affaires du groupe Maif est orienté à 80% sur le IARD et 20% sur l’assurance de personnes et principalement en vie. La mutuelle d’assurance souhaite par conséquent diversifier son activité. Et comme l’avait souligné Pascal Demurger devant l’Association nationale des journalistes de l’assurance (Anja), “la naissance du groupe Vyv constitue une opportunité ».

Le groupe Vyv s’est en effet formé autour des groupes Harmonie et MGEN. Ce dernier travaille déjà en partenariat avec le groupe Maif dans le cadre de la distribution du produit de complémentaire santé Efficience Santé de la MGEN, pour une production d’environ 10.0000 contrats par an. Mais également pour de la distribution croisée du produit de prévoyance de la mutuelle niortaise Rassurcap.

“Nous explorons l’ensemble de la gamme assurance”

« Pour développer notre activité en assurance de personne, nous nous tournons donc naturellement vers la MGEN », indique Dominique Mahé, président du groupe Maif. Des discussions sont ainsi en cours entre les deux mutuelles dont les populations affinitaires sont proches. « Nous n’en sommes qu’à la phase exploratoire », tempère immédiatement le président de la Maif.

Une donnée est toutefois actée : le groupe Maif tient à conserver son indépendance. « Nous n’avons aucune volonté de nous intégrer dans un groupe mutualiste », poursuit le président du groupe niortais. Le partenariat pourrait dès lors prendre la forme d’une joint venture.

Côté produits, les deux acteurs souhaiteraient développer des projets communs en épargne, en prévoyance et en santé collective. « Nous avons de nombreuses associations et collectivités de taille importante en portefeuille qui ne bénéficient pas de couvertures en santé collective », illustre Dominique Mahé.

En ce qui concerne un partenariat en assurance dommages, le président de la Maif se montre plus laconique. « Nous explorons l’ensemble de la gamme assurance ». Rappelons que le groupe Matmut travaille déjà avec le groupe Harmonie pour la distribution de produits dommages.

L’objectif pour les groupes Vyv et Maif est d’aboutir à un projet d’ici la fin du premier semestre 2018.