Cécile Bolleau, une chargée d’actions RH tout sourire

    Cecile Bolleau, 28 ans, est une chargée d’action RH pleine d’énergie et de joie de vivre, passionnée par son métier.

    Cécile Bolleau nous reçoit dans son bureau entre deux éclats de rire. L’idée de l’entretien qui se prépare l’amuse plus qu’il ne la stresse, « allez-y poser moi les questions que vous voulez », dit-elle d’emblée tout sourire. Cécile, 28 ans, est chargée d’action RH à la MAIF et à du mal à tenir en place. Elle parle avec les mains, rit, c’est un vrai moulin à parole « j’aime être occupée » confie la petite brune. En effet dans sa bulle, Cécile n’arrête pas. Malgré son sourire et son côté joyeux on la sent toujours dans le contrôle, elle répond de façon méthodique à toutes les questions et même si elle parle beaucoup elle ne fait jamais de digressions.

    Originaire de Charente-Maritime, elle grandit dans la musique, clarinette, guitare, piano, jusqu’à ce que son professeur lui annonce qu’il n’a plus rien à lui apprendre, « j’ai fait de la musique pendant 10 ans, c’était pour moi un moyen de me calmer et me canaliser. Je m’enfermais dans ma chambre pour jouer, m’entrainer, j’ai complètement arrêté la musique à 17 ans, je ne touche plus un instrument, mais je les ai tous gardés et je n’arrive pas à m’en séparer », confie la jeune femme.

    Aujourd’hui Cécile a troqué ses instruments contre l’aquagym, la course à pied et la salsa, « ça faisait longtemps que je voulais me mettre à la salsa, je n’osais pas franchir le pas et avec une copine nous nous sommes jetées à l’eau. J’adore ça, quand je danse, j’ai l’impression d’être seule sur la piste, ça me libère et me transporte, je suis dans ma bulle », confie-t-elle.
    Cécile est aussi une grande fan du groupe français Indochine, « je les adore » affirme-t-elle les yeux brillant, « dès qu’ils sont en tournée, je vais les voir en concert, je suis une de leurs fans. »

    À la MAIF depuis 2009, Cécile est arrivée dans l’assurance par hasard, « à l’origine je voulais évoluer dans la banque et les aléas de la vie et des rencontres ont fait qu’aujourd’hui je travaille pour un assureur mutualiste ». Cécile commence ses études par un BTS Management des unités commerciales puis après un stage dans une agence bancaire elle se lance dans une licence de gestion à La Rochelle. Là elle rencontre une consultante RH qui lui donne envie de faire un Master RH à l’IAE de Poitiers qu’elle fait en alternance. « Je ne connaissais pas du tout le milieu de l’assurance, j’étais assez curieuse », se rappelle-t-elle, « je ne regrette absolument pas j’adore mon métier. Nous produisons des tableaux de bord sur des thématiques de ressources humaines, nous réalisons des études sur différents sujets RH (effectif, masse salariale, etc.) »

    En tant que chargée de ressources humaines elle constate que les profils se rajeunissent, « Le secteur a peut-être aussi connu une évolution des mentalités, le digital joue un rôle crucial dans cette évolution. Nous travaillons de plus en plus sur la façon de penser le digital. Une chose est sûre c’est que ça va générer du travail et on sera probablement amenés à recruter des profils différents. Mais le digital est une évolution clef » affirme-t-elle convaincue.