ANI : Rapprochement entre la Banque Postale et Malakoff Médéric

La Banque Postale va se rapprocher de Malakoff Médéric en gestion d’actifs et en assurance santé collective, domaine où la banque est déjà associée à la Mutuelle Générale, selon des communiqués publiés lundi.

En assurance santé collective, Malakoff Médéric va rejoindre la structure montée par la Banque Postale et la Mutuelle Générale, à savoir la Banque Postale Assurance Santé, afin d’anticiper la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés.

Cette entité sera dorénavant détenue à 51% par la Banque Postale, les 49% restants appartenant à l’ensemble composé de la Mutuelle Générale et Malakoff Médéric. Jusqu’à présent, le capital de cette filiale était réparti entre la banque (65%) et la Mutuelle Générale (35%).

Distribuée dans le réseau de la Banque Postale, l’offre issue de ce partenariat sera “adaptée aux besoins des TPE/PME”, ont fait savoir les groupes concernés.

Dans le cadre de l’ANI (accord national interprofessionnel), à partir du 1er janvier 2016, toute entreprise devra assurer en santé ses salariés, ce que font déjà les grandes entreprises mais très rarement les petites. La validation de l’accord annoncé lundi, par les autorités compétentes, doit intervenir à la fin du premier trimestre 2015.

Ce projet marque également une nouvelle étape dans le rapprochement annoncé entre Malakoff Médéric et la Mutuelle Générale. En janvier, le groupe de protection sociale complémentaire et le groupe mutualiste avaient annoncé leur union au sein d’une Sgam (Société de Groupe d’Assurance Mutuelle) pour créer “le premier groupe non lucratif d’assurance de personnes”.

En outre, les filiales de gestion d’actifs de la Banque Postale et de Malakoff Médéric vont aussi se rapprocher, le groupe de protection sociale complémentaire prenant 5% du capital de la Banque Postale Asset Management. Cette opération devrait renforcer la place de 5e acteur français de la filiale de la banque, avec plus de 170Mds d’euros d’actifs sous gestion.

Le rapprochement annoncé doit aussi permettre aux deux filiales d’élargir leur gamme de produits, notamment en matière d’investissement socialement responsable (ISR). “Ce projet a également pour objectif de permettre à la Banque Postale Asset Management de développer ses activités de gestion d’actifs auprès des mutuelles”, ont souligné les deux groupes.

Ce rapprochement devrait être mis en oeuvre avant la fin de l’année, les accords définitifs étant là aussi prévus pour la fin du premier trimestre 2015.