Agents généraux : Agéa se mobilise contre la résiliation à tout moment

La Fédération des syndicats d’agents généraux Agéa a écrit à la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale pour dénoncer le projet de résiliation à tout moment. Pour elle, “cette disposition ne se justifie aucunement“.

Après les assureurs, c’est au tour des réseaux de distributions de se mobiliser, et principalement les agents généraux.
Agéa, la fédération des syndicat d’agents généraux, a adressé le 13 juin une “une contribution écrite à l’ensemble des membres de la Commission des affaires économiques chargés d’examiner le projet“.
Le texte reprend les arguments de coût de l’assurance, de non-assurance, du risque de fraude et de la mise en danger du devoir de conseil.

Sur ce sujet précisément, Agéa explique que “les comportements de ‘zapping’ rendent complexe le devoir de conseil en assurance” et d’appuyer en détaillant “des couvertures contre le risque” qui pourraient se dégrader, poussant vers une standardisation des produits.
Agéa étaie son argumentation de deux cas concrets, toujours sur une non-assurance en habitation et en auto et pose la question aux députés de savoir “où est la protection du consommateur ?”, comme la protection de la victime.