Résultats 2008 : AG2R La Mondiale accuse un bénéfice net en chute après dépréciations d’actifs

    Le groupe mutualiste d’assurance AG2R La Mondiale a enregistré en 2008 un bénéfice net en forte baisse de 60%, à 72 millions d’euros, du fait d’importantes dépréciations d’actifs, et a dévoilé son nouveau plan stratégique à objectif 2011, selon un communiqué publié mercredi.

    Les dépréciations d’actifs atteignent 120 millions d’euros, un montant supérieur aux “possibilités ouvertes par la réglementation”, a souligné le directeur général André Renaudin, “pour aborder 2009 sur des bases solides”. AG2R La Mondiale a également pâti d’un léger tassement de son chiffre d’affaires en assurance (-1,8%), qui se monte à 7,2 milliards d’euros.

    Quant aux activités de retraite complémentaire, leur chiffre d’affaires est de 6,1 milliards d’euros. Au total, le groupe a collecté 13,3 milliards d’euros de cotisations. Avec 8 millions d’assurés, AG2R La Mondiale est le huitième assureur de personnes en France.

    L’année 2008 restera comme celle du rapprochement entre le groupe de prévoyance et de retraites complémentaires AG2R et l’assureur mutualiste La Mondiale, intervenu en janvier sous la forme d’une Société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam).

    Pour M. Renaudin, le groupe est désormais “en ordre de marche”. Son nouveau plan stratégique prévoit une progression de 20% du chiffre d’affaires d’ici à 2011, pour atteindre 16 milliards d’euros. La croissance devrait être tirée par les activités d’assurance, avec un objectif de progression de 28% des revenus dans les deux ans.

    Le plan vise également à réduire les coûts de 8% à périmètre constant. AG2R La Mondiale souhaite notamment “affirmer son identité”, selon M. Renaudin, et développer sa présence sur certains marchés, notamment celui des particuliers, “qui représente un potentiel important”.

    AFP