Afer : Un nouveau collectif, quatre candidats et quelques émois

Comme chaque année, lAG de l’Afer remue l’association où de nouveaux courants tentent de s’exprimer.

L’Assemblée générale de l’Afer, l’association d’épargnants qui distribue principalement un contrat en euros porté par Aviva, se tiendra le 30 juin prochain, à Bordeaux, à partir de 17h. Elle suscite déjà des prises d’armes de la part d’adhérents.

Ainsi, le 14 mai dernier, le collectif “Dans l’intérêt des adhérents” se créait dans “une démarche résolument positive” qui a été présentée au secrétaire général de l’Association Jack Lequertier et Jacques Pilon, président du comité consultatif, selon un communiqué. Le collectif estime par ailleurs qu’il est nécessaire de “parfaire la gouvernance de l’Afer“.

Selon lui, les règles de vote ont été changées et vont pénaliser les adhérents. Dans un nouveau communiqué, le collectif “Dans l’intérêt des adhérents” revèle que l’association “impose dorénavant d’utiliser une enveloppe bleue pour l’envoi des pouvoirs et votes par correspondance, sous peine d’irrecevabilité”. Le collectif “regrette la modification tardive de la règle du jeu“. En effet, de nombreux adhérents qui voteraient comme ils font habituellement pourraient voir leurs choix invalidés…

Le collectif “Dans l’intérêt des adhérents” a été créé par Jean Berthon, président de la Faider notamment, de Jean-Antoine Boichez, fondateur de Mieux Vivre Votre Argent, Nathalie d’Imbleval, ancienne responsable de la communication du GIE Afer qui a fondé une agence de communication depuis, Jean-François Fillatre, conseiller et éditorialiste à Mieux Vivre Votre Argent notamment, Guillaume Prache, expert représentant les épargnants auprès de la Commission européenne, et Christine Priol, chef d’entreprise.

Et ce même collectif proposera, 11 résolutions pour la prochaine assemblée générale dont quatre portent sur la nomination de quatre nouveaux administrateurs : Jean Berthon, Jean-Antoine Bouchez, Nathalie d’Imbleval et Christine Priol.
Les autres résolutions sont tournées vers le fonctionnement même de l’association, les droits des adhérents, les rémunérations des administrateurs (avec la création d’un comité de rémunération). A noter que dans les communiqués du collectif, pas une fois n’est cité le nom de l’actuel président, Gérard Bekerman.