Acquisition : Zurich Insurance renonce au rachat de RSA

L’assureur suisse Zurich Insurance a annoncé lundi qu’il renonçait à racheter son concurrent britannique RSA Insurance Group.

Les discussions entre les deux sociétés ont pris fin et Zurich Insurance n’a pas l’intention de faire une offre pour acquérir le capital de l’assureur britannique, a-t-il indiqué dans un bref communiqué. Fin juillet, le groupe suisse avait fait savoir qu’il s’intéressait à son rival britannique, envisageant une offre en numéraire.

Son directeur général, Martin Senn, avait notamment mis en lumière la complémentarité des activités des deux sociétés, notamment à l’occasion de la publication des résultats du groupe.

Les analystes n’en étaient pas moins partagés sur cette transaction. Si certains voyaient un potentiel de synergies au Royaume-Uni et une possibilité pour Zurich Insurance d’étoffer sa présence en Europe du Nord et en Amérique latine, d’autres avaient dit douter du retour sur investissement.

Dans un communiqué séparé, Zurich Insurance a par ailleurs indiqué qu’il s’attendait à des pertes d’environ 275 millions de dollars (243 millions d’euros) pour les dommages liés à une série d’explosions mi-août dans le port de Tianjin en Chine.

Au troisième trimestre, ses activités d’assurance dommages devraient accuser une perte de 200 millions de dollars, a ajouté le groupe qui fournissait des informations préalables sur ses résultats, précisant qu’une revue de cette branche avait été lancée compte tenu de l’érosion de sa rentabilité.

Ses résultats complets pour le troisième trimestre seront publiés le 5 novembre.