Acquisition / Réassurance : Warren Buffett propose 3,25Mds de dollars pour Transatlantic

Une filiale du groupe du milliardaire américain Warren Buffett a offert 3,25Mds de dollars pour racheter le réassureur américain Transatlantic Holdings, a annoncé dimanche 7 août la société ciblée.

« Transatlantic a reçu une offre de National Indemnity Company, membre du groupe de sociétés d’assurance de Berkshire Hathaway, en vue d’acquérir la totalité des actions ordinaires de Transatlantic pour 52 dollars l’action », a indiqué l’assureur dans un communiqué.

Cette offre, qui valorise Transatlantic à 3,25Mds, comporte une prime de 15% par rapport au cours de clôture de l’action vendredi à la Bourse de New York.

Concurrence

Transatlantic était déjà la cible de deux offres. En juin, le suisse Allied World Assurance Company Holdings avait lancé une offre publique d’échange (0,88 action pour une action Transatlantic) acceptée par le conseil d’administration.

Puis en juillet, le bermudien Validus avait surenchéri, proposant un échange d’actions (1,5564 action pour une action Transtlantic) plus du numéraire (8 dollars).

Transatlantic, qui considère l’offre de Validus comme hostile, a maintenant jusqu’à lundi 8 août au soir pour se prononcer sur celle de National Indemity.

Validus versus Berkshire Hathaway

Validus a défendu son offre, affirmant dans un communiqué qu’elle offrait aux actionnaires « l’occasion d’obtenir une participation dans la création de valeur considérable à long terme de la société fusionnée », tandis que celle de M. Buffett était à « prix fixe ».

Transatlantic a accusé au premier semestre une perte nette de 109M de dollars, due aux coûts de deux séismes, en Nouvelle-Zélande le 22 février et au Japon le 11 mars.

La dernière acquisition de Berkshire Hathaway remonte à juin, avec le rachat du chimiste américain Lubrizol pour 9,7Mds de dollars.

Washington, 7 août 2011, AFP