Acquisition : NKSJ rachète Canopius pour 594M de livres

Comme annoncé la semaine dernière, la société d’assurance japonaise NKSJ Holdings (propriétaire de Sompo Japan) va acquérir 100% du réassureur britannique Canopius pour 594M de livres (environ 700M d’euros) afin de développer sa présence internationale, ont annoncé mercredi les deux groupes.

Cette somme, qui s’appuiera sur des liquidités détenues par le groupe nippon, correspond “à 1,5 fois la valeur des immobilisations corporelles nettes (de Canopius) au 30 juin 2013” (c’est-à-dire le total de ses actifs matériels), et pourra être ajustée, ont-ils précisé dans un communiqué.

 Un accord a été conclu avec les actuels propriétaires de Canopius, à savoir le fonds d’investissement britannique Bregal Capital, majoritaire, et les actionnaires minoritaires y compris des membres de la direction de Canopius, a précisé le communiqué.

La transaction, attendue dans le courant du deuxième trimestre 2014, permettra à NKSJ “de renforcer sa présence internationale” tout en “permettant à Canopius d’intégrer l’un des trois principaux groupes d’assurance nippons”.

Canopius intégrera Sompo Japan, la principale entité de NKSJ Holdings qui fait partie du trio des géants de l’assurance au Japon. “Canopius conservera sa marque respectée et sa direction, avec le soutien de NKSJ, et pourra poursuivre sa stratégie de croissance”, a ajouté lecommuniqué, soulignant que “les activités et zones de présence des deux entreprises se complètent sans beaucoup se chevaucher”.

D’après la presse japonaise, NKSJ compte garder les 560 responsables et salariés de Canopius, société d’assurances et de réassurance qui est membre du Lloyd’s de Londres, pour utiliser leurs compétences notamment sur les marchés occidentaux.

Canopius a des activités au Royaume-Uni, en Irlande, en Suisse, aux États-Unis, aux Bermudes, à Singapour et en Australie. Malgré la récente dépréciation du yen, les sociétés d’assurance japonaises cherchent à réaliser des acquisitions à l’étranger pour se développer hors de l’archipel, où le marché est saturé et souffre du vieillissement de la population.

Le PDG de NKSJ, Kengo Sakurada, s’est réjoui de “l’une des plus importantes acquisitions jamais réalisées” par son groupe, saluant Canopius “dont la croissance a été rapide ces cinq dernières années”.

“Nous allons bénéficier de l’accès à la puissance financière de NKSJ”, a noté de son côté le PDG de Canopius, Michael Watson. “Nous allons continuer d’augmenter notre présence sur les marchés développés, y compris aux Etats-Unis, et nous implanter davantage sur les marchés émergents, notamment en Asie et en Amérique du Sud”, a-t-il souligné.

NKSJ Holdings est né en 2010 de la fusion des activités de Sompo Japan et Nipponkoa Insurance. Dans une note diffusée avant l’annonce de mercredi, après des informations parues dans la presse, l’agence de notation Fitch avait souligné que cette acquisition, si elle se concrétisait, “permettrait de rapidement doper les revenus” de Sompo Japan, la filiale qui intègrera concrètement Canopius dans ses comptes.

“Malgré sa taille relativement modeste, le bénéfice net de Canopius, environ 7Mds de yens (50M d’euros), représentera sans doute plus de 9% du total du bénéfice net de NKSJ pour l’exercice comptable annuel à boucler fin mars 2014”, a détaillé Fitch.

Lors de l’exercice comptable précédent (avril 2012 à mars 2013), NKSJ a dégagé un bénéfice après impôt équivalent à 312M d’euros.