2012, à votre santé !

La santé, un bien grand mot en 2012.

A force d’en parler, on dirait que les mutuelles et les associations de consommateurs ont fini par se faire entendre. A coup de pétition et de sorties dans les médias, la santé est devenu un sujet d’actualité majeur en cette fin d’année. Il faut dire que le calendrier fait bien les choses.

Le calendrier électoral d’abord, avec les élections sénatoriales qui ont vu la gauche remporter la majorité, permettant de retoquer presque entièrement le PLFSS 2012. La hausse de la TSCA, le secteur optionnel,  les franchises sur les médicaments et le rabotage des indemnités pour arrêt maladie votés par les députés ne sont pas du goût de l’opposition.

L’élection présidentielle de 2012, ensuite, qui fait monter la pression et facilite l’émergence de nouveaux thèmes de débat public : il semble que la santé soit bien partie pour en être, cette année. Le calendrier économique, enfin, avec la crise financière qui fait revoir les perspectives de croissance du gouvernement et l’objectif de dépense de l’assurance maladie, ramené à  une baisse de 2,5% pour 2012.
Attention aux désillusions, toutefois : la santé pourrait sortir du débat comme un gâteau dégonfle à la sortie du four.  Si le Sénat joue les perturbateurs à coups d’amendements, n’oublions pas que l’Assemblée nationale a le dernier mot.
Et si l’échéance de mai 2012 place la santé au cœur du débat, pas sûr que le sujet demeure brûlant très longtemps. La réforme de la dépendance aura servi de leçon.