Zurich Financial Services enregistre une chute de 75% de son bénéfice au 1er trimestre

    zurich-financial-services-70L’assureur suisse Zurich Financial Services (ZFS) a annoncé jeudi avoir réalisé au premier trimestre un bénéfice net en forte baisse de 75%, très en deçà des attentes des analystes.

    Le résultat net est ressorti à 362 millions de dollars (272 millions d’euros), contre 683 millions escomptés par les analystes interrogés par l’agence AWP.
    Le bénéfice opérationnel est pour sa part ressorti en recul de 40% à 1,1 milliard de dollars tandis que les primes brutes dans l’assurance dommage, coeur de métier du groupe, ont baissé de 12% (3% en monnaies locales) atteignant 9,8 milliards, a précisé ZFS dans un communiqué.

    Le ratio combiné (rapport des frais de gestion et du coût des sinistres sur le total des primes encaissées) s’est détérioré en passant de 94,6% lors des trois premiers mois de 2008 à 95,8% cette année, a-t-il ajouté.

    En dépit de ces résultats, le groupe relève une amélioration de trimestre en trimestre surtout depuis la fin de l’année 2008. “Nous avons montré une amélioration par trimestre depuis que la crise financière a commencé et restons confiant dans notre stratégie malgré la tourmente financière actuelle”, a commenté le directeur général James Schiro, cité dans le communiqué.

    Il a également maintenu ses prévisions pour l’année. Le groupe poursuit un programme de réduction de coût qui, espère-t-il, devrait lui permettre de retrouver des couleurs. Ce programme, “The Zurich Way”, vise à engranger 900 millions d’économies annuellement entre 2009 et 2011, soit un total de 2,7 milliards sur trois ans. Pour l’année en cours, ZFS compte sur 400 millions supplémentaires d’économies.

    Par secteurs, les résultats sont contrastés. L’assurance dommages a vu son bénéfice opérationnel reculer de 25% à 900 millions de dollars. Ses primes brutes ont également baissé, sous l’effet d’une forte contraction aux Etats-Unis, explique-t-il. En Europe, le volume a augmenté de 1% en monnaies locales.

    Par ailleurs, les primes de la division assurance vie ont progressé de 2% à 5,5 milliards de dollars (20% en monnaie locale), tandis que le bénéfice opérationnel de la branche chutait de 35% à 222 millions.

    Enfin, le bénéfice opérationnel de l’unité d’affaires américaine Farmers a  baissé de 2% à 324 millions.

    Le groupe, qui a réalisé en 2008 un bénéfice en forte baisse de 47% à 3 milliards de dollars, avait indiqué début février qu’il ne tablait pas sur une amélioration de la situation économique à court terme.

    L’assureur a malgré tout conclu mi-avril un accord avec le groupe américain AIG, nationalisé à l’automne pour échapper à la faillite, pour le rachat des activités d’assurance automobile aux Etats-Unis de son concurrent moyennant 1,9 milliard de dollars.

    AFP