Vol Air France 447 : Les premiers corps rapatriés

    Quarante et un corps ont été repêchés depuis hier dans la zone de l’Atlantique où l’Airbus A330 d’Air France s’est abîmé. Certains d’entre eux ont été acheminés vers l’archipel de Fernando de Noronha, au large des côtes nord-est du Brésil, utilisé comme base pour les opérations de recherches.

    Le journal Le Monde informe que des experts brésiliens ont procédé à des premiers examens d’identification (empreintes digitales, tatouages, radiographies dentaires…) à Fernando de Noronha sur les corps qui devaient être transportés mercredi matin à l’institut médico-légal de Recife pour des analyses plus poussées, notamment d’ADN. Interpol a annoncé que l’organisation policière aiderait à coordonner “l’identification des corps des victimes de cette tragédie”, originaires de trente-deux pays. La France a envoyé sur place quatre experts de la gendarmerie pour faire y des constatations ainsi que trois autres et deux policiers spécialistes de l’identification des victimes.