Syndicat 10 évoque la nécessité de se fédérer et d’être représentatif

Le Syndicat National des Courtiers Grossistes Souscripteurs est plus que jamais engagé aux côtés des courtiers de proximité. Laurent OUAZANA, Secrétaire Général du Syndicat 10, évoque la nécessité de se fédérer et d’être représentatif, pour faire face aux nombreux enjeux de la profession.

Après avoir rédigé avec la CSCA dés 2009 un Code de Conduite régissant les relations entre courtiers directs et courtiers grossistes, en matière d’obligation d’information et de Conseils, le SYNDICAT 10 agit sur plusieurs fronts.

Nous avons été moteurs au sein de l’Association APAC pour promouvoir la liberté des entreprises en matière de choix d’assureurs dans le cadre de la Loi sur la généralisation de la complémentaire Santé. A cet égard nous restons vigilants malgré l’avis historique de l’Autorité de la Concurrence et la décision également historique du Conseil Constitutionnel.

Mais beaucoup d’autres textes en discussion ont un impact fort sur notre profession, autant de sujets sur lesquels le SYNDICAT 10 se mobilise avec la CSCA.

Citons :
– la 4ème Directive LAB/LAT (avec une exigence accrue des Pouvoirs Publics)
– la Loi HAMON (avec la résiliation infra-annuelle en auto, habitation ou affinitaire, la standardisation des présentations pour promouvoir la comparabilité des offres, ou encore l’extension de la Loi Châtel)
– la Loi DUFLOT (avec Garantie Universelle des Loyers)
– la réglementation sur les réseaux de soins
– la réforme des retraites
– la transparence des frais en complémentaire santé
– etc..

Les sujets qui méritent notre engagement à défendre les intérêts des courtiers de proximité ne manquent pas, et nous nous sentons légitimes et efficaces puisqu’en février dernier 1.500 courtiers interrogés par le CSA ont estimé à 81% que les courtiers grossistes étaient légitimes pour travailler ces dossiers, les représenter et les défendre. C’est ce que nous faisons.

Dans cette même enquête, 76% des 1.500 courtiers répondant ont affirmé ne pas être syndiqués. Le travail réalisé par le SYNDICAT 10 et l’APAC ont montré la nécessité de se fédérer et d’être représentatif pour être fort.