Tempête du Sud-Ouest : France Télécom à pied d’oeuvre pour garantir un retour rapide à la normale

    0

    Les pannes causées par le manque d’électricité ont désormais un impact minoritaire; la mobilisation s’accélère pour réparer les 100 000 lignes individuelles coupées par la tempête. Après le passage de la tempête dans le Sud-Ouest, France Télécom met en œuvre des moyens importants pour faire face à des dégâts considérables sur son réseau.

    – La situation sur les services fixes et haut débit s’est améliorée avec le rétablissement de plus de 200 000 lignes dans les dernières 48 heures, principalement grâce au retour de l’énergie sur la plupart des sites techniques. France Télécom a installé depuis 48 heures près de 250 groupes électrogènes mobiles.
    – Le nombre de relais mobiles Orange hors service a diminué de moitié. Il est passé de 1000 à 480 (12 % du nombre total de sites sur la zone).
    – C’est donc maintenant pour réparer les 100 000 lignes individuelles détruites par la tempête que près de 4 000 techniciens d’intervention de France Télécom sillonnent le terrain dans les trois régions concernées : Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

    Situation en Aquitaine :

    Après le passage de la tempête, France Télécom doit faire face à une interruption collective de service pour environ 50 000 clients en téléphonie fixe et haut débit en Aquitaine, principalement dans les Landes et le Sud Gironde.Mais 60 000 lignes individuelles sont également hors service.

    Par ailleurs, le réseau de téléphonie mobile est impacté entre 10 % et 60% selon les départements en raison de la coupure de l’alimentation électrique d’antennes relais. La couverture en téléphonie mobile en Aquitaine reste dégradée, notamment dans les Landes et le sud de la Gironde.

    Situation en Midi-Pyrénées :

    L’interruption collective de service ne concerne plus que 10 000 clients en téléphonie fixe et haut débit, principalement dans le Gers, mais les dégâts sur les lignes individuelles concernent environ 30 000 clients.

    La couverture en téléphonie mobile reste dégradée, notamment dans le Gers.

    Situation en Languedoc Roussillon :

    10 000 clients subissent une interruption collective de service, le trafic mobile est également dégradé, principalement dans les Pyrénées-Orientales et l’Aude. Et plus de 10 000 clients ont subi une coupure de leur ligne.

    En raison de l’étendue des dégâts et de la diversité des situations, les réparations seront plus longues à effectuer et dureront plusieurs jours voire plusieurs semaines.