Stratégie : La Matmut s’associe à Harmonie et augmente ses tarifs

VIDEO – Le groupe Matmut a annoncé ce mercredi 16 septembre avoir noué un partenariat en distribution avec Harmonie Mutuelle. Le mutuelle d’assurance rouennaise augmentera par ailleurs ses tarifs en auto et en MRH.

Le groupe Matmut multiplie les partenariats. La signature pour celui noué avec BNP Paribas « est imminente », a précisé Daniel Havis, président du groupe, pour « une mise en œuvre dans les 18 mois autour de la reprise du portefeuille existant et la création d’une nouvelle structure ».

Après la bancassurance et le IARD particuliers, c’est du côté des pros que lorgne également la mutuelle rouennaise. Elle a ainsi annoncé avoir monté un partenariat avec Harmonie Mutuelle sur l’assurance des PME et des PMI. Un partenariat de distribution qui vise à compléter les gammes déjà proposées par les commerciaux d’Harmonie, comme l’explique Nicolas Gomart, directeur général du groupe Matmut.

La mise en œuvre de la distribution de produits IARD par le réseau d’Harmonie interviendra au 2e trimestre 2017. Pour l’heure, le groupe rouennais assure qu’un rapprochement par l’entrée dans l’UMG ou dans l’UGM créées autour d’Harmonie, MGEN et Istya n’est pas à l’ordre du jour. « Il n’est pas envisageable que la Matmut entre dans l’UMG », a lancé Daniel Havis.

Hausse de tarifs en auto et en MRH

Le groupe implanté à Rouen a par ailleurs dévoilé sa stratégie tarifaire pour l’année 2017. En auto, la moitié du portefeuille verra sa cotisation augmenter. Pour l’autre moitié elle restera stable. « La hausse moyenne devrait se situer aux alentours de 1,7% », indique Nicolas Gomart. En MRH, les cotisations devraient grimper de 2,3%. « 2016 a été compliquée sur le front de la sinistralité entre la hausse du coût de la réparation auto et les événements climatiques du printemps », a expliqué Nicolas Gomart. Ce dernier rappelle par ailleurs que la hausse de la contribution au FGTI, ou le relèvement possible de la taxe PJ pèse pour 0,5 point en moyenne sur les hausses tarifaires des assurés.

Une nouvelle campagne à partir de 24 novembre

Enfin, après une décennie de bons et loyaux services, Chevallier et Laspalès ne seront plus les visages du groupe Matmut. Ce dernier revoit sa politique de communication « plus centrée sur les valeurs de la mutuelle », indiquent les dirigeants. Une campagne « à plusieurs millions d’euros » doit démarrer le 24 novembre. « Notre communication était un peu usée », a estimé Nicolas Gomart.