Sponsoring : Macif premier à la porte des glaces du Vendée Globe

Macif et François Gabart ont repris très provisoirement la tête dimanche, d’une course qui laisse les trois premiers en mois de 15 miles après 3 semaines de navigation. Le bateau Macif est toujours bien en place devant, à l’approche de l’océan Indien.

Le Vendée Globe est une course exigeante au cours de laquelle chaque solitaire vit son lot d’espoirs et de désillusions. Après trois semaines de course, il est rare pour un marin parti pour un tour du monde de régater au large du cap de Bonne Espérance, le premier de la course. Et pourtant…

Pourtant, dimanche 2 décembre à 20h01 heure de Paris, François Gabart sur Macif, Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) et Armel Le Cléach’ (Banque Populaire) ont passé la « porte des Aiguilles » avec 30 minutes d’écart ! Après avoir parcouru près d’un quart de la course, soit toute la descente de l’Atlantique et avoir viré plein Est pour doubler le cap de Bonne Espérance, les trois marins se tiennent toujours dans un mouchoir de poche. Au classement de ce lundi 3 décembre 5h, Banque Populaire était repassé devant Virbac Paprec 3 suivi de Macif. Autant dire que le classement n’a pas grand intérêt tant la course est animée.

Tandis que le trio de tête entre dans l’océan Indien, derrière, la bataille fait rage. Certains sont englués dans des vents faibles et accumulent un retard préjudiciable quand d’autres poursuivent leur route dans le sillage des leaders, grappillant quelques miles au fur et à mesure. Mais de nouvelles données pourraient encore changer la course. En effet, dimanche soir, la direction de course annonçait la création d’une nouvelle porte au Nord des îles Kerguelen en raison « d’une concentration anormale de glaces ». Pour la sécurité des marins, il leur est donc demandé de ne pas trop descendre au sud. Les routes vont peut changer et la bataille va continuer.