Scor augmente son chiffre d’affaires

Le réassureur français Scor a enregistré une hausse de 7% des primes émises sur les contrats renouvelés au 1er janvier 2010 en réassurance non-vie, tout en pratiquant une politique de souscription axée sur la rentabilité, selon un communiqué publié mercredi.

Au total, les primes émises atteignent 1,787Mds d’euros, en hausse de 7% à taux de change constants. Sur l’année 2010, Scor anticipe également une hausse de 7% du chiffre d’affaires non-vie à environ 3,5Mds d’euros.

Le groupe indique avoir insisté sur la diversification du portefeuille et une politique de souscription privilégiant la rentabilité. Il a ainsi enregistré une hausse de 2% du prix moyen pratiqué. La progression du chiffre d’affaires est soutenue par l’activité dite de spécialités (crédit-caution, transport, aviation, agriculture…), qui enregistre un bond de 20% des primes, à 472M d’euros.

Pour les traités de dommage et de responsabilité, les revenus affichent une hausse plus modérée de 3%, à 1,315Mds. Scor a fait évoluer son portefeuille de contrats pour augmenter la part des
traités non-proportionnels (montant réassuré au-delà d’une franchise) par rapport aux traités proportionnels (le réassureur ne couvre qu’une portion du sinistre).

Sur le plan géographique, le groupe s’est désengagé pour partie du Royaume-Uni et d’Allemagne, tout en renforçant sa présence au Moyen-Orient et en Afrique du Sud. Il a également bénéficié d’une croissance soutenue sur la zone Amérique. Le directeur général de l’activité dommage et responsabilité, Victor Peignet, cité dans le communiqué, « prévoit une amélioration de la rentabilité » et se satisfait d’avoir pu « réaliser une augmentation générale des tarifs ».

Pour 2010, le groupe table sur une amélioration du ratio combiné (prestations versés et frais de gestion rapportés aux primes collectées) qui devrait “tendre” vers 96%, contre 97,4% en fin de troisième trimestre.

PARIS, 10 fév 2010 (AFP)