Santé : La Mutualité française et l’UFC-Que Choisir s’allient contre le secteur optionnel

La Mutualité française s’allie à l’UFC-Que Choisir pour dénoncer la mise en place du secteur optionnel et pour proposer une alternative aux pouvoirs publics.

Le secteur optionnel, c’est non. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir et la Mutualité française parlent de la même voix pour dénoncer le nouveau secteur censé réguler les dépassements d’honoraires des médecins.

Dans un communiqué commun, ils se disent opposés à ce secteur et proposent de lui substituer « une réforme ambitieuse de la rémunération des médecins », avec « un encadrement réel des dépassements d’honoraires avec sanctions » et « un réexamen de la rémunération des actes médicaux ».

Le secteur optionnel, sorte d’intermédiaire entre le secteur 1 (tarifs de la Sécurité sociale) et le secteur 2 (honoraires libres), est dans le collimateur des mutuelles depuis cet automne, alors que le ministre de la santé Xavier Bertrand y attache une grande importance.