Dépassements d’honoraires: Marisol Touraine appelle à « encadrer et sanctionner »

Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, s’est réjouie jeudi de la proposition du Conseil national de l’Ordre des médecins de limiter les dépassements d’honoraires. Elle va plus loin et appelle à « sanctionner » les excès.

« Je me réjouis de voir que (…) ce que j’ai annoncé, à savoir que les dépassements d’honoraires devaient faire l’objet d’encadrement et de plafonnement rapidement », soit « aujourd’hui soutenu par l’Ordre des Médecins, c’est une nouveauté, donc il faut le saluer », a déclaré la ministre sur Canal +.

« Quant au contenu précis de leur proposition, il faudra l’examiner », ce qui fera l’objet d’une négociation, a ajouté la ministre. Le Conseil national de l’Ordre des médecins s’était prononcé mardi pour que les honoraires ne dépassent pas « 3 à 4 fois » le montant remboursé par l’Assurance maladie.

« Nous avons reçu l’ensemble des syndicats médicaux, la négociation va s’ouvrir, je pense qu’il y a des pistes à explorer, je ne suis pas sûre que nous arriverons nécessairement à ce que propose l’Ordre des médecins qui, par ailleurs, a toute latitude pour sanctionner les médecins qui aujourd’hui pratiquent des dépassements excessifs », a poursuivi la ministre. « Je crois qu’il faut à la fois encadrer et sanctionner », a-t-elle conclu.

Le décret sur le secteur optionnel devrait être revu en cas de réussite des nouvelles négociations sur les dépassements d’honoraires.