Santé : Eovi MCD Mutuelle se positionne sur les seniors

Sans attendre le contenu des décrets sur la labellisation des contrats santé pour les seniors, Eovi MCD Mutuelle lance une nouvelle offre de complémentaire pour les plus de 55 ans renforcée par de nouveaux services.

« La première période de notre plan stratégique entamé en 2015 était résolument orientée sur l’ANI et les contrats responsables. Maintenant, place à l’acte 2. Jusqu’à la fin 2017, nous allons miser sur une politique d’accompagnement de nos adhérents », déclare en préambule Eric Gex-Collet, directeur général d’Eovi MCD Mutuelle.

Première pierre de cet édifice, une nouvelle offre à destination des 55 ans et plus. Une complémentaire individuelle destinée à ceux qui n’entrent pas dans le champ de l’ANI. Et qu’importe si le gouvernement doit mettre en place une labellisation des contrats pour les seniors. « Nous attendons les décrets qui devaient paraître à la fin du mois d’août. Nous nous sommes demandés si nous devions arrêter nos travaux, mais nous avons pris la décision de continuer. Et nous ne serons pas dans les clous des critères qui seront vraisemblablement exigés dans le cadre de la labellisation », indique Eric Gex-Collet.

Aidant, sport et santé connectée

Ce nouveau contrat, baptisé Vitalité, se décline en trois axes. Un premier assez classique de remboursement des frais de soins décliné en 5 niveaux de garanties auxquels peuvent s’ajouter jusqu’à deux renforts ouvrant 20 combinaisons possibles.

Le deuxième axe s’appuie sur les services. La mutuelle a pour cela passé plusieurs partenariats. Avec RMA, elle offre un service d’assistance dédié aux aidants. « Aujourd’hui, les seniors sont des parents, mais aussi, avec l’allongement de la durée de vie, des enfants. Ils se retrouvent par conséquent souvent dans la position d’être des aidants », souligne Sophie Chastain-Lopez, directrice marketing d’Eovi MCD Mutuelle. « Nous recevons 350.000 appels par an, dont 40% sont des aidants », ajoute Sophie Javelaud, directrice des opérations de RMA.

Autre partenariat, autre axe, le sport. « Je suis persuadé que le sport est le médicament du 21e siècle », atteste Jean-Michel Ricard, co-fondateur et directeur général du groupe associatif Siel Bleu. L’idée est ici de favoriser l’activité sportive des séniors en l’adaptant à leurs besoins et à leur capacité. Le contrat d’Eovi propose ainsi de rembourser le bilan réalisé par Siel Bleu en vue de la mise en place d’une activité physique adaptée.

Dernier point, le remboursement, jusqu’à 120 euros et à partir du deuxième niveau de garantie, d’objets connectés achetés en pharmacie. Un partenariat a été signé dans ce sens avec Visiomed fabricant d’appareils de santé connectés tels que des auto-tensiomètres ou des glucomètres. Les services associés resteront en revanche à la charge de l’adhérent. Il s’agit par exemple d’un abonnement aux fonctionnalités proposées par Visiomed à travers son application mobile permettant par exemple de soumettre les différentes mesures effectuées pour permettre l’aide à la décision médicale des professionnels de santé et améliorer le suivi des pathologies lourdes et leur prise en charge.

Enfin le dernier axe concerne la mise en place d’un programme relationnel. Il consiste en l’accompagnement des adhérents lors des moments clés de leur vie : passage à la retraite, décès d’un proche… Sans livrer d’objectif de souscription, Eovi MCD Mutuelle a toutefois souligné que 20% de ses adhérents cibles s’étaient montrés intéressés par le produit. Rappelons que les 55 ans et plus représentent 41% du portefeuille individuel de la mutuelle.