Résultats : Un résultat net de 242M d’euros en 2011 pour AG2R La Mondiale

La Sgam AG2R La Mondiale a présenté un résultat net de 242M d’euros lors d’une conférence de presse, jeudi, soit près de 1Md d’euros cumulés sur cinq ans. Une performance qui repose essentiellement sur les cotisations retraite.

A 242M d’euros, le résultat net d’AG2R La Mondiale baisse de 20M d’euros en 2011 par rapport à l’année 2010. En cause, les dépréciations d’actif. Entre dette grecque, actions françaises ou dotation à la ressource de capitalisation, l’impact se chiffre à 111M d’euros. L’exercice a également subi les conséquences de la réforme des retraites, qui a encore cette année pesé pour 13M d’euros, les amortissements de l’année précédente  intervenant pour 19M d’euros.

AG2R La Mondiale peut néanmoins se targuer d’être le premier groupe de prévoyance en termes de collecte pour l’année 2011. André Renaudin, directeur général de la Sgam née en janvier 2008, a évoqué « une année compliquée au niveau mondiale. Le groupe a toutefois bien résisté pendant cette crise, car notre collecte globale s’élève à 15,2Mds d’euros, en recul de 1,2%, ce qui reste marginal. »

Les cotisations en santé et épargne salariale en baisse

Une bonne performance qui repose sur les cotisations retraite Agir-Arrco (7,8Mds), venues soutenir le recul subi en assurance-vie (-68%, contre 85% pour le marché). La prévoyance et santé (2,3Mds) et l’épargne salariale (0,2Mds) stagnent pour leur part. Pour les premiers mois de l’année 2012, la collecte brute est en progression de 20%, toujours grâce à la stabilité des cotisations retraite, également soutenue par la filiale au Luxembourg.

Pour 2012, les objectifs reposent sur une augmentation des cotisations en prévoyance d’au moins 6%, 2% pour l’épargne retraite. La Sgam compte également sur un autofinancement de ses besoins de solvabilité (la couverture actuelle étant de 146%), ainsi que sur un résultat courant positif. Concernant le partenariat avec la Macif en prévoyance santé collective mis en place l’année dernière, André Renaudin a déclaré que s’il était trop tôt pour un premier bilan, cette association avait déjà porté ses fruits à 20M d’euros.

Les accords de branche pour 2012

En santé, la Sgam bénéficiera également, pour le prochain exercice, des accords de branche pour lesquels elle a été retenue, « une part importante de notre activité » selon M. Renaudin. La part a été moins substantielle pour l’année écoulée  le Conseil d’administration ayant « décidé de ne pas indexer techniquement les cotisations pour absorber tout ou une partie des augmentations de taxe, au bénéfice des assurés les plus démunis », a conclu le directeur général.