Résultats 2021 : Le rebond de Crédit Agricole Assurances

Crédit Agricole Assurances.

En 2021, Crédit Agricole Assurances affiche des résultats proches de ceux enregistrés avant crise, lorsque l’activité du groupe était en pleine expansion. L’activité épargne/retraite affiche notamment un niveau de collecte nette en unités jamais atteint auparavant.

Crédit Agricole Assurances, qui connaissait une phase de croissance significative avant de se faire couper l’herbe sous le pied par la crise sanitaire, renoue avec les bon résultats en 2021. Après une baisse de 20% de son chiffre d’affaires en 2020, la bancassureur est revenu à son niveau d’avant crise avec des résultats proches ou supérieurs à ceux enregistrés en 2019.

Ainsi, l’activité assurance du groupe Crédit Agricole a affiché un chiffre d’affaires de 37Mds d’euros en 2021, soit un résultat identique que celui affiché il y a deux ans. Le résultat net part du groupe a, quant à lui, augmenté de 24,5% et s’élève pour l’exercice 2021 à 1.531M d’euros, contre 1.230M d’euros en 2020 et 1.329M d’euros en 2019.

Les UC à la fête

Si tous les segments d’activité ont participé à la remontée des résultats en 2021, la performance en épargne/retraite a particulièrement marqué l’année. Avec une politique de réduction du fonds euros assumée, la collecte nette totale de Crédit Agricole Assurances s’élève à 6,7Mds d’euros. Coté unités de compte, elle a atteint 7,1Mds d’euros, un niveau “historique” pour le groupe. Le chiffre d’affaires global sur ce segment a progressé de 33,5% sur un an pour atteindre 27,3Mds d’euros.

Concernant les encours gérés en assurance vie, ils continuent de croître avec une hausse de 4,8% enregistré en 2021, pour s’établir à 323Mds d’euros, contre 308,3Mds d’euros en 2020 et 304Mds d’euros en 2019. « Les encours en unités de compte ont ainsi progressé de 12Mds d’euros sur un an, soit une croissance de 16,2%, et représentent 26,8% de l’encours global, en hausse de 2,6 points de pourcentage par rapport à fin 2020 », explique le bancassureur. Par ailleurs, Crédit Agricole Assurances a de nouveau doté sa PEE de 1,6Mds d’euros. Elle atteint en 2021, 13,1Mds d’euros, soit 6,3% des encours en euros.

100.000 souscriptions en 6 mois

Sur le segment prévoyance, emprunteur et assurances collectives, l’activité bat son plein en France comme à l’étranger. Le bancassureur a profité de l’année 2021 pour lancer une nouvelle offre de prévoyance décès, qui a d’ores et déjà totalisé plus de 100.000 souscriptions. Il propose désormais à ses clients un questionnaire médical dématérialisé. En fin d’année, le chiffre d’affaires enregistré par la branche a atteint 4,7Mds d’euros, soit le niveau le plus élevé depuis 2016, grâce notamment au marché favorable pour l’assurance emprunteur et d’une belle progression en assurance collective. Cette dernière a affiché un chiffre d’affaires en progression de 19,3%.

La branche dommages continue son ascension

Branche très peu affectée durant la crise sanitaire, l’assurance dommages continue sa progression en 2021. Elle a affiché un chiffre d’affaires de 5,1Mds d’euros, contre 4,8Mds d’euros en 2020, soit une hausse de 6,7%. Elle avait d’ores et déjà enregistré une progression de 5,8% entre 2019 et 2020.

Ce succès se traduit notamment par le lancement d’offres à destination des entreprises, comme des offres IARD et multirisque professionnelles, ainsi qu’une nouvelle offre auto. Le portefeuille du bancassureur s’est par conséquent étoffé de 568.000 contrats dommages sur un an et comptabilise désormais 15,2 millions de contrats. Le ratio combiné de Crédit Agricole Assurances, s’élève fin 2021 à 96,4%, contre 94,9% en 2020, notamment à cause des évènements climatiques au premier semestre de l’année.

Côté projet, Crédit Agricole Assurances a signé début février un accord avec Generali pour la cession de La Médicale, sa filiale dédiée aux professionnels de santé. Cette opération, d’une valeur de 435M d’euros, toujours en attente d’autorisation par les autorités réglementaires devrait venir conforté le résultat net de Crédit Agricole Assurances au courant de l’année 2022.

Que pensez-vous du sujet ?