Résultats 2012 : Travelers renoue avec les bénéfices au deuxième trimestre sans atteindre les prévisions du marché

La compagnie américaine d’assurances Travelers a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre mais le coût important des pertes liées aux catastrophes naturelles a freiné sa rentabilité, ressortie en deçà des attentes.

L’assureur a enregistré un gain net de 499M de dollars entre avril, mai et juin, contre une perte de 364M de dollars sur la même période un an plus tôt.

Mais rapporté au nombre d’actions, le bénéfice courant s’est établi à 1,26 dollar contre 1,35 dollar prévu par les analystes.

Dans un communiqué, l’assureur indique que sa rentabilité a été limitée par des coûts liés aux catastrophes naturelles bien plus élevés que prévu.

Parmi les catastrophes survenues au cours du trimestre, Travelers a souffert des inondations en Floride, de gigantesques incendies dans le Colorado (ouest) et des averses de grêle au Texas.

« Nos résultats sont affectés par des pertes liées aux catastrophes climatiques qui, certes sont beaucoup moins élevées qu’il y a un an, mais restent considérablement plus fortes que ce à quoi on s’attendait », a expliqué le PDG Jay Fisherman, cité dans le communiqué.

Ces pertes ont atteint 357M de dollars après impôts, soit un tiers seulement de la facture du deuxième trimestre 2011, qui s’était montée à 1,05 Md de dollars.

L’année 2011 a été l’une des pires pour les assureurs américains en raison d’un nombre record de tornades et d’ouragans.

Depuis le début de l’année, Travelers remonte quelque peu la pente grâce à une stratégie de hausse des prix et des primes d’assurance, alors que les taux d’intérêt sont au plus bas. « Elle a encore porté ses fruits », s’est réjoui jeudi M. Fisherman, qui entend la poursuivre du fait de faibles rendements des investissements et des conditions météorologiques inhabituelles.

Les augmentations de primes dans le segment « Business Insurance », le plus important du groupe, ont par exemple atteint 7% au deuxième trimestre.

Le chiffre d’affaires du groupe, basé à Saint-Paul (Minnesota, nord), a ainsi dépassé les attentes, à 6,36 Mds de dollars, contre 5,97 Mds
anticipés par le consensus d’analystes.

Sur le deuxième trimestre, Travelers a racheté 5,6 millions de ses propres actions pour un coût total de 350M de dollars.

New York, 19 juillet 2012 (AFP)