Résultats 2014 T2 : Travelers freiné par les catastrophes

Après une succession de solides trimestres, le groupe américain d’assurances Travelers a déçu au deuxième trimestre, avec des bénéfices en deçà des attentes, invoquant un grand nombre de catastrophes naturelles.

Entre avril et juin, le bénéfice net est ressorti à 683M de dollars, en chute de 26,1% sur un an. Par action, le bénéfice hors éléments exceptionnels, référence des investisseurs américains, est de 1,95 dollar, soit 15 cents de moins que ce qui était attendu par la moyenne des analystes.

Ce recul s’explique par un plus grand nombre de catastrophes naturelles sur le trimestre comparé à la même période l’an dernier, qui avait par ailleurs été marqué par des gains exceptionnels, dont la résolution d’un litige.

Les coûts liés à ces événements sont passés de 96M de dollars à 436M, détaille l’assureur, dont l’activité est restée soutenue. Le chiffre d’affaires a en effet progressé de 1,7% à 6,78Mds de dollars, c’est au-dessus des attentes (6,16Mds). Un recul de 1% dans les primes d’assurance grand public (automobile, habitation), qui ont totalisé environ 1,89Md de dollars sur le trimestre, a été compensé par des progressions dans l’assurance d’entreprises (+1% à 3,10Mds) et l’international (+38% à 1,16Md de dollars).

Le niveau des entrées nettes de primes d’assurance a grimpé de 6% à 6,16Mds de dollars. L’assureur souligne que ce bond des primes est dû à l’intégration du groupe canadien The Dominion. Créé en 1897, The Dominion est l’une des plus vieilles compagnies d’assurance du Canada et l’une des plus importantes du pays dans le domaine de l’assurance dommage.

Travelers a aussi annoncé qu’il allait redistribuer au total 1,06Md de dollars à ses actionnaires sur le trimestre en cours, dont 876M de dollars en rachat d’actions.