Résultats 2011 : Aviva accuse une chute de 85% de son bénéfice net

Aviva

L’assureur britannique Aviva a annoncé avoir réalisé un bénéfice net en baisse de 85% à 225 millions de livres (environ 270 millions d’euros) l’an dernier en raison de l’impact négatif des “conditions de marché”.

Les bénéfices ont été plombés par des moins-values de plus d’un milliard de livres sur des investissements, qui restent latentes “pour leur grande majorité”, en raison des turbulences sur les marchés.

Au plan opérationnel, le groupe a toutefois enregistré un bénéfice d’exploitation imposable – excluant sa participation désormais minoritaire dans le néerlandais Delta Lloyd – en hausse de 6% à 2,15 milliards.

“Nous avons réalisé une bonne performance opérationnelle en 2011. En dépit de conditions de marché difficiles, nous avons atteint tous nos objectifs opérationnels”, a ainsi commenté le directeur général Andrew Moss.
“Aviva a continué de bien se comporter, même dans des conditions difficiles. Nous avons fait de bons progrès au Royaume-Uni, où nous avons augmenté nos bénéfices et notre part de marché, et notre bénéfice opérationnel a progressé en Europe”, a-t-il ajouté.

Il a précisé avoir relevé les objectifs opérationnels du groupe pour 2012.

Aviva a par ailleurs augmenté le montant de son dividende à 26 pence pour 2011 contre 25,5 pence au titre de l’exercice précédent.