Gouvernance : John McFarlane prend la tête d’Aviva

Aviva

L’assureur britannique Aviva a annoncé lundi que son directeur général par intérim John McFarlane a pris son poste de président après le départ à la retraite de Lord Colin Sharman, une passation de pouvoirs entre les deux dirigeants qui avait été annoncée il y a un an.

M. McFarlane, un Ecossais âgé de 65 ans, a dirigé pendant dix ans l’Australia and New Zealand Banking Group (ANZ), une des principales banques d’Australie, de 1997 à 2007, après une longue carrière dans la finance au Royaume-Uni.

Il a rejoint Aviva en tant que simple administrateur en septembre 2011, avant de devenir président adjoint le 1er janvier dernier. Il était directeur général par intérim depuis la démission d’Andrew Moss le 8 mai à la suite d’une polémique sur la rémunération des dirigeants du groupe, dont le titre avait perdu plus du quart de sa valeur en moins d’un an.

Lord Sharman of Redlynch était président d’Aviva depuis janvier 2006. L’assureur, qui vient de faire face à une révolte de ses actionnaires, a annoncé mi-mai qu’il allait effectuer une revue stratégique de l’ensemble de ses activités afin d’améliorer sa rentabilité.

Selon le Sunday Telegraph, M. McFarlane devrait en donner le résultat cette semaine à l’occasion d’une rencontre avec des investisseurs: sur les 58 départements du groupe, entre 10 et 15 devraient être cédés ou abandonnés progressivement.

« La vente et le processus de fermeture signifiera que les bénéfices d’Aviva vont probablement baisser et que les actifs nets vont diminuer », a relevé le journal, qui ne cite pas ses sources.

Mais avec de nouveaux capitaux disponibles et la disparition de mauvaises dettes, la valeur nette devrait augmenter et le rendement des fonds propres (ROE) s’améliorer, a-t-il souligné.

Londres, 2 juillet 2012 (AFP)

Comments are closed.