Cession : Aviva vendrait ses activités américaines à 50% du montant déboursé il y a six ans

Aviva

Le deuxième assureur britannique Aviva s’apprête à céder ses activités américaines pour environ 1 milliard de livres (1,21 milliard d’euros), soit environ la moitié du montant pour lequel il les avait acquises il y a six ans, indique dimanche le Sunday Times.

Selon le dominical, le patron d’Aviva Andrew Moss annoncerait la vente de Aviva USA à un investisseur le 24 mai prochain.
Aviva avait annoncé en mars un bénéfice net en baisse de 85% à 225 millions de livres (environ 270 millions d’euros) pour 2011 plombé par de mauvaises “conditions de marché”.

Le deuxième assureur britannique (derrière Prudential) s’est lancé dans une réorganisation de son management et de ses activités, et la cession, même à perte, des activités américaines fait partie, selon le journal, de sa nouvelle stratégie.

Aviva est le sixième assureur mondial, avec plus de 53 millions de clients et 45.000 employés.