Résultats 2010 : Aviva France affiche un résultat net en baisse à 304M d’euros

La branche française d’Aviva annonce un résultats net en baisse de 22% à 304M d’euros contre 390M en 2009. Le chiffre d’affaires est lui en hausse de 5% à 7Mds d’euros. En non-vie, le ratio combiné se dégrade.

Parallèlement à l’annonce des résultats du groupe, Aviva France a rendu public ses résultats pour l’année 2010. Ceux-ci tranchent avec ceux du groupe, la branche française déplorant un recul de son résultat net de 22%, malgré une hausse du chiffre d’affaires de 5% à 7Mds d’euros.

En assurance-vie, épargne et retraite, l’assureur a vu ses affaires nouvelles augmenter de 5% pour atteindre 5,2Mds d’euros. Cette activité représente 74% du chiffre d’affaires 2010 d’Aviva France. L’Afer a, à elle toute seule, gagné 6% de chiffre d’affaires et parvient à la barre symbolique des 3Mds d’euros. Antarius, la joint venture créée avec Crédit du Nord, a également progressé de 6% en 2010 (1,2Mds d’euros de chiffre d’affaires).

Nicolas Schimel, directeur général d’Aviva France depuis le départ de Jean-Pierre Menenteau en novembre dernier, détaille dans un communiqué que la croissance de l’activité commerciale est « lié au haut niveau de collecte de l’Afer, notamment au 1er semestre ».

Si Aviva enregistre « une croissance de parts de marché » en dommages, que Nicolas Schimmel attribue « au dynamisme des agents généraux », l’année 2010 reste une année difficile. La progression du chiffre d’affaires brut en hausse de 3% à 1,15Md d’euros concerne à la fois les activités d’assurance de dommages que d’assurance santé.

Dans cette branche, le ratio combiné se dégrade à 98,2% contre 96,9% en 2009. Aviva l’explique par la sinistralité climatique mais vante également « le maintien d’une forte discipline de souscription et d’un strict contrôle des coûts ».