Résultats 1T 2012 : Bénéfice net divisé par deux pour ING

Le bancassureur néerlandais ING a réalisé pour le premier trimestre un bénéfice net divisé par deux en glissement annuel, un résultat nettement inférieur aux attentes du marché, plombé par une provision liée à une enquête des autorités financières américaines.

Le bénéfice net sur la période s’élève 680M d’euros alors que les analystes tablaient sur un bénéfice net moyen de 1,14Md d’euros. Les résultats ont notamment pâti d’une provision de 370M d’euros, effectuée en vue d’un éventuel arrangement à l’amiable avec les autorités financières américaines dans le cadre d’une enquête sur des transactions bancaires réalisées avant 2007.

Un gain de 489M d’euros lié à la vente de la banque en ligne ING Direct USA à Capital One, annoncée en juin 2011 pour 9Mds d’euros, a également été comptabilisé pour ce premier trimestre.

« L’environnement opérationnel est resté difficile au premier trimestre », a en outre déclaré le directeur exécutif du groupe, Jan Hommen: « La crise européenne de la dette souveraine persiste, ce qui augmente la volatilité sur les marchés financiers ».

Le groupe a également assuré avoir réalisé de « bons progrès » dans la préparation de ses branches assurances européenne et américaine à devenir des sociétés indépendantes.

Avec AFP