Réformes sociales : Les entreprises ne sont pas prêtes selon un sondage Humanis

0

Selon un sondage* de l’institut Odoxa pour Humanis, seules 14% des entreprises sont prêtes à la mise en place des quatre réformes sociales que sont le compte pénibilité, la généralisation de la complémentaire santé, la déclaration sociale nominative et les contrats santé responsables.

A peine 14% des entreprises interrogées se disent prêtes à mettre en œuvre simultanément les quatre réformes sociales qui entrent en vigueur le 1er janvier 2016.

Le sondage relève toutefois de fortes disparités selon la réforme. Ainsi, 67% des chefs d’entreprises affirment être prêts pour la généralisation de la complémentaire santé. A noter, que 16% d’entre eux n’en ont pas entendu parler. En revanche, ils ne sont que 24 à se dire prêts concernant la réforme des contrats responsables. Plus inquiétant, 63% déclarent ne pas en avoir entendu parler.

Elles sont par conséquent, parmi les entreprises qui déclarent ne pas être prêtes pour le 1er janvier 2016, 88% à demander un report de la mise en application des contrats responsables. Parmi elles 55% demandent un délai d’un an. « La réforme des contrats responsables existants est particulièrement peu anticipée, alors qu’elle est complexe, touche aux garanties santé existantes des salariés et appelle naturellement un temps suffisant de dialogue social , souligne Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis. Il serait dommage pour tous que se constitue un frein à la reprise en détournant les entreprises de l’action commerciale. »

*Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1.004 chefs d’entreprises interrogés par téléphone entre le 15 et le 25 juin 2015