Rachat : AIG récupère ses ex-titres hypothécaires risqués

AIG a annoncé vendredi avoir racheté pour quelque 2Mds de dollars de ses ex-titres financiers adossés à des prêts hypothécaires risqués, qui avaient été acquis par la Fed en échange d’une injection de liquidités pour empêcher l’ex-numéro un mondial de l’assurance de faire faillite en 2008.

AIG a racheté à la Réserve fédérale (Fed) de New York « un peu moins de 2Mds de dollars des actifs qui sont sortis de Maiden Lane II », le véhicule financier dédié où la Fed a consigné tous les ex-actifs à haut risque d’AIG, a indiqué le directeur général Bob Benmosche lors d’une conférence d’investisseurs organisée au lendemain de la publication des résultats du groupe.

« Nous avons été en mesure de trouver de très bons produits à de très bons rendements », a poursuivi M. Benmosche, précisant qu’AIG aurait été « heureux de pouvoir racheter l’ensemble » de ses anciens actifs, mais qu’il avait finalement acheté des produits équivalents ailleurs.

Il y a un an, la Fed avait refusé une proposition de rachat d’AIG de tous les actifs de Maiden Lane II pour 15,7Mds de dollars, estimant qu’elle pouvait en tirer plus d’argent par ailleurs. Début février, la Fed a vendu à Goldman Sachs pour 6,2Mds de dollars de ces titres financiers. Elle a cédé en janvier à la banque helvétique Credit Suisse un portefeuille de titres similaires d’une valeur nominale de 7Mds de dollars.

Lors de la conférence d’analystes, les dirigeants d’AIG ont par ailleurs reconnu gagner des parts de marché à cause des difficultés de leurs concurrents européens dans le domaine des produits de placement. Mais ce n’est « pas bon à long terme » si c’est le signe d’une détérioration de l’économie européenne, qui est « une partie importante de notre activité », ont-ils ajouté.

New York, 24 fév 2012 (AFP)