Prévention / Partenariat : Le groupe Apicil au cœur des aéroports lyonnais

Le Groupe Apicil s’est associé à JC Decaux Airport et à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry pour décliner, à partir du 1er juin 2011, une opération de communication autour de l’installation de défibrillateurs cardiaques dans les terminaux de l’aéroport lyonnais.

Depuis le 1er juin, les passagers des aéroports Saint-Exupéry ont à leur disposition 6 défibrillateurs cardiaques. C’est en partant d’un constat que le groupe de protection sociale s’est associé la régie publicitaire : l’accident cardiaque est plus mal géré en France que dans d’autres pays, comme aux Etats-Unis par exemple où dans plus de 30 % des cas on parvient à sauver la victime. En France, seulement 2 à 3 % des personnes concernées survivent après un tel accident.

« Plus l’intervention est rapide après l’accident et plus les chances de survie sont importantes. L’absence de défibrillateur dans les lieux publics est donc une des principales raisons du très faible taux de survie constaté dans notre pays », explique Nathalie Gateau, Directrice de la communication du Groupe APICIL, pour présenter l’engagement du groupe sur ce sujet.

Selon une étude menée par la Société Française de Cardiologie, l’administration d’un choc électrique dès la première minute suivant l’accident, augmenterait en effet les chances de survie des victimes de 90 %. Chaque année, en France, 30 000 personnes décèdent des suites d’une crise cardiaque et chaque minute qui passe diminue de 10 % les chances de survie de la victime.