Patrimoine : 1.430Mds d’euros d’assurance-vie en 2011

Le patrimoine des ménages, modéré par le ralentissement de l’immobilier et de l’assurance vie et la chute boursière, n’a progressé qu’assez faiblement en 2011 selon l’Insee.

En 2011, l’assurance-vie demeurait le premier placement financier des Français avec 1.430Mds d’euros d’encours, d’après les chiffres livrés par l’Insee sur le patrimoine des ménages.

Mais, sous l’effet d’un tarissement de la collecte nette, d’une baisse des rendements et des moins-values sur les contrats en unités de compte, l’encours de l’assurance-vie n’a progressé que de 1,5% en 2011 contre 7,6% en 2010 et une moyenne annuelle de 8,2% de 1999 à 2009.

1.430Mds d’euros d’assurance-vie

Les portefeuilles actions et OPCVM des ménages s’écroulent eux de 7,6% en 2011 (l’indice CAC 40 a baissé de 20,8 %). Les titres détenus par les ménages atteignaient 966Mds d’euros.

L’épargne s’est donc orientée vers les produits bancaires liquides et sans risques (livrets d’épargne). La collecte dynamique porte leur encours à 1.213Mds d’euros, grâce notamment au taux du livret A porté à 2% au début de l’année puis 2,25% à l’été.

1.213Mds d’euros de livrets

Même si les crédits des ménages, destinés principalement aux achats immobiliers, ont eu tendance à ralentir +4,9% contre 5,6% en 2010, le patrimoine financier net des ménages s’est contracté légèrement de 0,8%.

Le patrimoine non financier des ménages a, quant à lui, progressé modérément. Le ralentissement des prix de l’immobilier qui compte pour 70% du patrimoine des Français a freiné leur enrichissement. En 2010, l’euphorie sur l’immobilier avait pourtant permis un gonflement de 14,3% de leur patrimoine immobilier contre 3,4% en 2011.

Au total, le patrimoine des ménages a cru de 4,1% en 2011 contre 8,1% en 2010.