Notation : Standard and Poor’s P confirme la note de Generali malgré l’abaissement de celle de l’Italie

Standard and Poor’s (S&P) a confirmé vendredi la note “AA-” de l’assureur italien Generali malgré l’abaissement de la note de l’Italie car l’agence d’évaluation financière juge que l’exposition de Generali au risque souverain italien est “modérée”.

La perspective de cette note est stable, a précisé S&P dans un communiqué. “La dégradation de l’Italie a des conséquences négatives sur Generali mais ces conséquences ne sont pas suffisantes, à notre avis, pour justifier un changement de la notation de Generali ou de sa perspective”, a expliqué l’agence.

L’exposition de l’assureur au “risque souverain italien est modérée”, Generali étant un groupe “global diversifié”, a jugé S&P, rappelant que les obligations italiennes détenues par le groupe représentaient 39,3% de son portefeuille d’obligations d’Etat.

S&P a abaissé d’un cran à “A” dans la nuit de lundi à mardi la note souveraine de l’Italie, en raison de ses faibles perspectives de croissance et de la fragilité du gouvernement de Silvio Berlusconi, attisant les craintes d’une contagion de la crise de la dette à la troisième économie de la zone euro.

Dans le sillage de cette décision, l’agence a abaissé mercredi la notation de sept banques italiennes, dont Intesa Sanpaolo, Mediobanca et BNL (filiale de BNP Paribas) et a par ailleurs abaissé à “négative” la perspective de la note de huit autres banques, dont UniCredit.

Avec AFP