Munich Re mise sur un bénéfice net de plus de 2 milliards d’euros en 2009 et 2010

    Le réassureur allemand Munich Re table sur un bénéfice net supérieur à 2 milliards d’euros pour 2009 et 2010, a déclaré son directeur financier dans une interview parue mercredi.

    Munich Re, numéro un mondial du secteur devant Swiss Re, pourrait réaliser un bénéfice net “nettement au delà de 2 milliards d’euros” cette année et l’année prochaine, a précisé Jörg Schneider dans un entretien au quotidien de la finance Börsen-Zeitung.

    Le groupe est “sur la bonne voie” selon lui pour atteindre son objectif d’un ratio de rentabilité ajustée au risque (Rorac) de 15% en 2009, ce qui correspondrait à un bénéfice net d’environ 2,5 milliards d’euros. Le programme de rachat d’actions du groupe, suspendu depuis plusieurs mois, devrait prochainement reprendre: “Nous voulons racheter (des actions) pour 1 milliard d’euros supplémentaires d’ici à la prochaine assemblée générale en avril”, a aussi indiqué le directeur financier. Jusqu’ici Munich Re a racheté pour 4 milliards d’euros de ses propres actions. En outre le groupe devrait maintenir son dividende inchangé en 2009 à 5,50 euros par titre, a ajouté M. Schneider.

    La crise va cependant continuer de peser sur ses résultats: Munich Re prévoit des charges exceptionnelles “en millions d’euros à trois chiffres”, soit au moins 100 millions d’euros en 2009 comme en 2010, a précisé M. Schneider.

    Munich Re subit notamment des dommages sur les assurances de crédit et de caution en raison du nombre croissant d’entreprises insolvables, a-t-il expliqué.

    A la Bourse de Francfort à 8H27 GMT le titre s’appréciait de 0,44% à 104,09 euros, mais faisait deux fois moins bien que l’indice Dax (+0,85%).