Munich Re garde la confiance pour 2010 malgré Xynthia et le Chili

Le réassureur allemand Munich Re, numéro un mondial, s’est montré mercredi plus optimiste sur son exercice 2010 qu’il y a quelques semaines, et attend maintenant un bénéfice net de plus de 2Mds d’euros, malgré les coûts liés au séisme au Chili et à la tempête Xynthia.

Ces deux catastrophes récentes devraient coûter un total de 500 millions d’euros au groupe allemand, selon un communiqué. Les coûts pour les assureurs mondiaux devraient s’élever à 4 à 7Mds de dollars pour le séisme au Chili, estime Munich Re, et 1,5 à 2,5Mds d’euros pour Xynthia, la tempête qui a balayé l’Europe la semaine dernière. La prévision de Munich Re d’un bénéfice net de plus de 2Mds d’euros cette année dépasse l’estimation faite début février, où le groupe visait les 2 milliards mais considérait ce chiffre « loin d’être acquis ».

L’an dernier, année pauvre en catastrophes naturelles, le bénéfice net a atteint 2,56Mds d’euros, a confirmé le groupe, qui avait déjà publié des chiffres préliminaires. Les entrées de primes brutes devraient êtres comprises entre 41 et 43Mds d’euros cette année, contre 41,4Mds d’euros en 2009.

Berlin, 10 mars 2010 (AFP)

«