Munich Re accuse un bénéfice net en baisse de 45,9% au 1er trimestre

    Le premier réassureur allemand Munich Re a subi au premier trimestre une baisse de 45,9% de son bénéfice net à 415 millions d’euros, a-t-il annoncé mercredi, en raison principalement de la chute des marchés boursiers.

    Le bénéfice opérationnel du groupe a lui baissé de 37,5% à 746 millions d’euros. “Les reculs importants des cours sur les marchés boursiers se sont fait sentir ici”, a commenté le réassureur dans son communiqué.

    Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires attendaient des résultats un peu meilleurs : un bénéfice net de 478 millions d’euros et opérationnel de 792 millions d’euros. Plus satisfaisant: les entrées de primes brutes du groupe, c’est-à-dire les primes versées par les clients, ont augmenté de 5,3% à 10,4 milliards d’euros au premier trimestre, permettant à Munich Re de relever son objectif annuel en la matière.

    Il attend désormais des entrées de primes brutes comprises entre 39 et 41 milliards d’euros cette année, alors qu’il en espérait avant au mieux 39,5 milliards.

    Dans la réassurance, son coeur de métier, Munich Re a réussi à augmenter légèrement son bénéfice opérationnel (+0,8% à 851 millions d’euros), sur fond de catastrophes naturelles jugées peu nombreuses.

    Dans l’assurance, il a au contraire chuté à 77 millions d’euros, contre 314 millions d’euros au premier trimestre 2008, en raison de dépréciations d’actifs.

    Le revenu tiré des placements de Munich Re a lui baissé de 18,5% à 1,4 milliard d’euros au premier trimestre.

    AFP