Médiation : Hausse des saisines pour le médiateur du Gema

Depuis 2009, le médiateur du Gema voit le nombre de saisines croître inexorablement. Celles-ci sont passées de 428 en 2005 à 1.297 l’an passé, année record après une année 2011 déjà riche en médiation avec 1.052 dossiers.

En 2012, selon le rapport du médiateur du Gema, 189 saisines ont été considérées comme “irrecevables” et à 68% des cas, parce que l’assureur n’est pas membre du Gema. Dans le même temps, 552 ont été ouverts à la prémédiation. 555 dossiers ont été placés en médiation, 1 en arbitrage.

En termes de types de risques, ce sont les contrats auto qui emportent la palme, avec 48% des saisines, suivis des contrats MRH (29%) puis les contrats Prévoyance (14%). Les adhérents du Gema sont très représentés en dommages, ce qui peut expliquer ces chiffres. En termes de garanties, ces sont les dommages aux véhicules qui font le plus l’objet de saisines. Cette garantie représente 24% des dossiers, tandis que la garantie “Vol et vandalisme” compte pour 22% des saisines. Enfin, 15% sont liées aux garanties “accident”, 8% à la “protection juridique”. A noter que 16% des litiges concernent des exclusions de garanties, qui restent le problème n°1 entre assureurs et assurés.

71% des réclamations rejetées

Enfin, 444 avis ont été rendus par le médiateur. “48 sociétaires ont obtenu satisfaction totale et 80 ont vu d’un accueil partiellement favorable” écrit le rapport. Ce qui correspond à… 11% et 18% des avis. Comme en 2011, 71% des avis ont été négatifs, “soit 315 réclamations rejetées” selon le rapport.

La hausse de la médiation est assez récente. Entre 2005 et 2009, le nombre de saisines est passée de 428 à 510. La période avait même été marquée par des baisses, comme en 2007, année durant laquelle le médiateur avait été saisi à 403 reprises.

Mais depuis 2010, la croissance est forte et rapide. Pour 510 saisines en 2009, 2010 a fait l’objet de 787 saisines, 2011 1.052 et 2012, 1.297. L’information a été révélée dans la lettre d’actualité du Gema, disponible sur le site. Le rapport du médiateur sera officiellement publié le 13 mai prochain.