Les leaders mondiaux de la réassurance lancent une structure de lobbying en commun

    Les onze principaux réassureurs mondiaux annoncent, à l’occasion des Rendez-vous de septembre à Monaco, la création  du « Global reinsurance forum », qui a pour objet de promouvoir le marché de la réassurance et d’en défendre les intérêts.

    « Le marché de la réassurance est global, nous avions besoin d’un organe de représentation des réassureurs au niveau mondial », explique Denis Kessler, le président du tout nouveau Global reinsurance forum (GRF), à l’occasion de son lancement lors des Rendez-vous de septembre à Monaco.

    Les membres fondateurs en sont Gen Re, Hannover Re, Lloyd’s, Munich Re, Partner Re, RGA, Scor, Swiss Re, Toa Re, Transatlantic Re et XL Re, signataires d’une charte. Soit plus des trois quarts du marché mondial de la réassurance. La crise financière et les turbulences auxquelles ont été soumis les réassureurs ont accéléré la création de ce forum.

    Le GRF a pour vocation de « promouvoir la stabilité, l’innovation, la compétitivité du marché de la réassurance mondiale ». Le GRF interviendrait sur les questions réglementaires, juridique, fiscales et comptables. Premier dossier en ligne de mire : la réforme Solvabilité II. Autre mission du GRF : la représentation des intérêts de la réassurance au sein des différents organismes de régulation et de supervision, en particulier les organisations internationales. Mais en aucun cas, les discussions du forum porteraient sur le business ou sur une quelconque entente tarifaire, précise Denis Kessler.