Le gouvernement polonais et Eureko parviennent enfin à un accord sur l’assureur PZU

    Le gouvernement polonais et l’assureur néerlandais Eureko ont conclu au bout de 10 ans de litige un accord garantissant à Varsovie le contrôle du géant PZU, numéro un de l’assurance en Pologne, a annoncé vendredi le ministre du Trésor.

    “Nous avons conclu un accord avec Eureko qui met fin à notre différend vieux de dix ans”, a déclaré le ministre Aleksander Grad au cours d’une conférence de presse à Varsovie.

    En 1999, Eureko avait acheté à l’Etat polonais une participation de 30% dans PZU avant d’en détenir 33% moins une action. Le contrat prévoyait la vente dans une deuxième étape de 21% supplémentaires. Mais les gouvernements polonais successifs, de droite comme de gauche, ont  refusé de céder à Eureko la majorité de cette société lucrative, ce qui a provoqué une longue bataille juridique. Les actifs du groupe PZU se sont élevés en 2008 à 58,2 milliards de zlotys (13,86 milliards d’euros). Son bénéfice net s’est chiffré l’an dernier à 2,3 milliards de zlotys, après 3,6 milliards de zlotys en 2007. “Nous sommes parvenus à tous nos objectifs stratégiques concernant PZU. Aux termes de l’accord, le Trésor public a gagné le contrôle de PZU SA”, a ajouté M. Grad. “Eureko a retiré … sa plainte en arbitrage (contre la Pologne) … ainsi que toutes ses autres exigences légales”, a-t-il déclaré.

    En novembre 2007, la Cour d’appel de Bruxelles a rendu un jugement défavorable à la Pologne dans cette affaire. Le groupe néerlandais avait réclamé quelque 10 milliards d’euros de dédommagements pour non respect du contrat.

    M. Grad a précisé vendredi qu’Eureko se retirerait “à un moment précis” de PZU qualifié par le gouvernement polonais de “compagnie d’assurances stratégique pour la Pologne”. “Immédiatement après la signature de l’accord, 10% des 33% de parts détenues par Eureko sont transférés dans une société spéciale contrôlée par le Trésor”, a déclaré M. Grad. “La part d’Eureko passe en dessous de 25%. Il vendra les cinq pour cent suivants lors d’une introduction en Bourse. A partir de ce moment, sa participation sera inférieure à 13% (…) Pendant 15 ans, Eureko ne pourra pas augmenter sa part dans PZU: il pourra détenir entre zéro et 5%”, a précisé M. Grad.

    En échange, Eureko touchera au total 4,77 milliards de zlotys (1,12 milliard d’euros), en deux tranches: 3,55 milliards de zlotys provenant des dividendes avant la fin de l’année, et 1,22 milliard de zlotys provenant de la vente par le Trésor de 4,9% de PZU à la Bourse, quand l’entrée en Bourse de l’assureur (IPO) aura lieu.

    Le gouvernement envisage cette entrée en Bourse l’année prochaine, mais l’accord avec Eureko la fixe obligatoirement avant la fin de 2011.

    En 1999, les 30% de PZU avaient été achetées par Eureko pour 3,1 milliards de zlotys qui valaient alors 694,5 millions d’euros.

    Le Trésor polonais contrôlait avant l’accord de vendredi 55,09% de PZU, contre 33% moins une action appartenant à Eureko et 12,8% étant détenus par d’autres actionnaires.

    Avec AFP