La Macif toutes voiles dehors pour Nautic, le Salon Nautique 2008 de Paris

    A l’occasion du Salon Nautique 2008 de Paris, le Groupe Macif a présenté son projet « Skipper Macif » en présence de ses deux skippers, Gérald Veniard et Eric Péron. Le Groupe confirme une nouvelle campagne lancée l’année dernière qui vise à promouvoir de jeunes skippers et l’image de la Macif à travers des régates.

    « Les skippers Macif sont salariés chez nous pendant un an, renouvelable une fois. Nous leur apportons une aide matérielle, technique, sportive en plus d’une assise financière » explique Jean-Bernard Le Boucher, responsable Projet Skipper Macif.
    Après Gérald Veniard, c’est donc Eric Péron qui rejoint l’équipe « Skipper Macif ». Le skipper de 27 ans est trop heureux de trouver une structure capable de prendre en charge les frais d’armement et de préparation à la compétition.
    Pour la Macif, le but est à la fois d’accompagner des « jeunes pousses » de la voile française, en partenariat avec la fédération, mais également de saisir une occasion de se montrer sur les mers. « Pour nous, c’est un moyen de communiquer et de renforcer notre image dans le milieu de la plaisance et chez le grand public. Ce projet vient en complément des actions de prévention que nous réalisons depuis plus de vingt ans. »

    Premier assureur des plaisanciers en nombre de contrats avec environ 69 000 assurés, la Macif restait concentrée jusqu’à présent sur la prévention. Les centres de voile, les partenariats avec la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) et la Fédération Française de Voile avaient installé la mutuelle d’assurances dans le monde de la voile et de la plaisance.
    Elle est maintenant entrée dans l’univers de la régate en armant deux bateaux classe Figaro Bénéteau et en donnant la possibilité à des skippers « à fort potentiel » de prendre part aux grandes compétitions l’esprit tranquille.

    La voile a toujours bonne image et plaît beaucoup au monde de l’assurance. Sans vouloir lutter avec les grands groupes qui se lancent sur le Vendée Globe, la Macif compte associer sa marque aux valeurs de « rigueur, courage, environnement et respect de la nature » que véhicule ce sport, loisir de nombreux sociétaires.
    « Nous restons dans des budgets raisonnables. Nous avons choisi des bateaux qui coûtent moins de 200 000 euros, nous offrons des salaires cohérents pour nous engager sur des compétitions annuelles. Notre but est avant tout une communication au niveau national. »
    L’année 2009 s’annonce studieuse pour les deux skippers et leurs équipes. Le point d’orgue sera la Solitaire du Figaro, prévue entre les 19 juillet et 19 août, qui verra Gérald Veniard et Eric Péron « s’affronter » en régate.