Investissement : Allianz se désengage du charbon

0

Allianz a annoncé vouloir réduire la voilure sur ses investissements dans les activités liées au charbon.

Après Axa, c’est au tour d’Allianz de se détourner des investissements liés au charbon. Sur la chaîne allemande ZDF, Andreas Gruber, directeur de l’investissement d’Allianz explique ainsi que la compagnie « n’investira plus dans des sociétés énergétiques qui génèrent plus de 30% de leur chiffre d’affaires ou de leur production d’électricité à partir du charbon. »

L’opération de réorientation de l’investissement se fera au cours des six prochains mois pour les actions. « Pour les placements à revenu fixe, nous ne ferons aucune vente, mais nous allons réduire progressivement nos investissements existants », poursuit Andreas Gruber. Allianz prévoit par ailleurs d’intensifier ses investissements dans l’éolien. « Nous avons investi environ deux milliards d’euros dans l’énergie éolienne et nous prévoyons de doubler ce montant au cours des prochaines années. Nous nous attendons à un retour de 5 à 6% pour nos clients », précise le directeur de l’investissement.

Car au-delà du soutien au développement durable, l’assureur cherche des investissements avec une meilleure rentabilité. Il s’agit donc également d’une stratégie économique. Rappelons qu’Allianz gère près de 2.000 milliards d’euros provenant en particulier de réserves en pension. « Nous voulons soutenir les négociations au sommet sur le climat à Paris en décembre, mais aussi envoyer un signal à notre industrie et aux marchés de capitaux », conclut Andreas Gruber.