Inondations : Les dommages estimés à 600 millions d’euros

Les intempéries qui touchent le Centre et l’Ile-de-France depuis dimanche soir devraient coûter au moins 600 millions d’euros aux assureurs, selon Bernard Spitz, président de l’Association française de l’assurance (AFA).

« Il est probable que le coût ne sera pas inférieur à celui des inondations qui avaient touchées la France en octobre 2015 avec des dommages de l’ordre de600 millions d’euros, même si ces deux événements climatiques sont très différents », a déclaré Bernard Spitz, président de l’AFA, dans un communiqué envoyé vendredi à l’AFP.

Toutefois, ce montant demeure indicatif, l’épisode pluvieux n’étant pas encore terminé et touchant de nombreux Français, précise M. Spitz. Depuis le week-end dernier, le Centre et l’Ile-de-France sont touchés par des pluies exceptionnelles ayant entraîné des inondations et une crue de la Seine, proche de ses plus hauts niveaux depuis plus de 34 ans à Paris.

Au total, 13 départements de la région parisienne et du centre de la France restaient en alerte. Depuis le début de ces fortes précipitations, 20.000 personnes ont été évacuées et mises à l’abri par les secours. La veille, le président de la République a annoncé que l’état de catastrophe naturelle serait décrété mercredi lors du prochain Conseil des ministres.