Guerre en Ukraine : Allianz stoppe toute affaire nouvelle en Russie

Allianz
Le siège d'Allianz France

L’assureur Allianz et le réassureur Swiss Re ont annoncé ce lundi qu’ils cessaient la souscription de toute affaire nouvelle en Russie. Plusieurs autres opérateurs du marché ont également initié cette démarche ces derniers jours.

L’assureur Allianz a annoncé ce lundi qu’il ne souscrirait plus d’affaire nouvelle en Russie, suite à l’invasion de l’Ukraine par l’Etat fédéral. Le géant allemand a également précisé dans un communiqué qu’il allait « réduire de façon décisive et ordonnée » son exposition dans le pays. Selon nos confrères de Reuters, en Ukraine et en Russie les opérations d’Allianz ont contribué à 0,2% du bénéfice d’exploitation du groupe en 2021, tandis que l’exposition globale de la compagnie sur la zone représente 0,3% de son portefeuille d’investissements (808,5Mds d’euros).

Dans le même temps, Swiss Re a lui aussi déclaré lundi qu’il ne souscrivait plus d’affaires nouvelles avec des clients russes et biélorusses. Le réassureur a précisé qu’il ne renouvellerait pas non plus les affaires existantes avec ces clients russes. Ce dernier emboite ainsi le pas à son confrère Hannover Re, tandis que l’assureur italien Generali avait annoncé début mars se retirer progressivement du pays. Enfin, quelques jours après les annonces de retrait d’Aon et Marsh, le géant du courtage WTW a également déclaré dimanche qu’il se retirerait de Russie.

Que pensez-vous du sujet ?