Gouvernance : AIG se préoccupe de la succession de Robert Benmosche, atteint d’un cancer

Le conseil d’administration de l’assureur américain AIG a annoncé mercredi que, dans le cas où son patron Robert Benmosche, atteint d’un cancer, ne pourrait plus exercer ses fonctions, le président du conseil d’administration Steve Miller le remplacerait.

“Dans l’éventualité où Bob ne voudrait ou ne pourrait plus exercer ses fonctions (de directeur général), notre président, Steve Miller, deviendrait directeur général, le temps d’identifier et de désigner un remplaçant à long terme pour Bob”, a indiqué AIG dans un communiqué.

L’assureur a lancé sans attendre une évaluation des critères devant présider au choix du prochain directeur général. “Le processus s’achèvera quand, dans les deux ans, il conviendra de nommer le successeur de Bob”, a-t-il fait valoir.

AIG, nationalisé en pleine crise financière, avait annoncé lundi soir que M. Benmosche subissait “des traitements intensifs de chimiothérapie”, mais continuait néanmoins à assumer normalement ses fonctions. “

La bonne nouvelle est que je me sens bien, et que je continue à travailler selon mes horaires normaux. En ce qui concerne mon pronostic de long terme, j’aurai une meilleure idée dans les mois à venir, le temps que je poursuive mon traitement et que mes médecins affinent leur diagnostic”, avait indiqué M. Benmosche, cité dans un communiqué de l’assureur.

New York, 27 octobre 2010 (AFP)