Fortis enregistre désormais des bénéfices

Touché lourdement par la crise des subprimes l’année dernière, le groupe d’assurance Fortis confirme que certains de ses secteurs d’activités engrangent des bénéfices nets depuis janvier dernier. En effet, certaines filiales qui n’ont pas été rachetées par BNP Paribas ont généré près de 371 millions d’euros de bénéfice depuis 9 mois.

Le groupe Fortis avait été démantelé l’année dernière après avoir perdu près de 28 milliards d’euros en 2008 mais Fortis a enregistré près de 196 millions d’euros de bénéfices rien que pour le troisième trimestre de cette année. Il y a un près d’un an, le groupe d’assurbanque était sauvé par les gouvernements belges et néerlandais, mais voyait la majorité de ses activités en Belgique et au Luxembourg rachetées par le français BNP Paribas.

Avec un ratio de solvabilité total de 232%, le groupe confirme son redressement. Le chiffre d’affaires total des activités du groupe, sur la même période s’est élevé à 11,4 milliards d’euros, un bilan stable par rapport à 2008.

“Nous maintiendrons nos efforts pour que Fortis soit et reste une entreprise d’assurance solide et gérée avec prudence”, a expliqué Bart De Smet, l’administrateur délégué de Fortis holding.

Pour information, la filiale Fortis Banque, première banque de Belgique mais sous contrôle de BNP Paribas, a ses activités de bancassurance nationalisées aux Pays-Bas. Fortis Holding ne contient plus aujourd’hui que les assurances belges et internationales, ainsi qu’une série d’actifs à risque.