Ethias : le plan Horizon 2011 commence à porter ses fruits

Annoncé publiquement le 02 avril 2009 et implémenté depuis, le plan « Horizon 2011 » vise à consolider la rentabilité et la solvabilité du groupe tout en réaffirmant ses valeurs mutualistes.

Sur le plan stratégique, des décisions fondamentales ont été prises :

* Le rééquilibrage des contributions respectives de la vie et de la non-vie
* Le renforcement du positionnement comme assureur du secteur public (que ce soit auprès des autorités publiques ou auprès de leurs agents)
* L’arrêt de la réassurance pour compte de tiers
* L’arrêt de l’activité bancaire. Ethias continuera néanmoins à offrir à ses clients une gamme de produits et services bancaires complémentaires.

Sur le plan opérationnel, des résultats significatifs sont d’ores et déjà enregistrés :

* Une progression de la rentabilité technique grâce à une optimisation de l’ensemble des procédures.
* Une amélioration de l’offre commerciale se marquant notamment par une relocalisation de certains bureaux afin d’offrir un meilleur service aux assurés.
* Une réduction générale des frais généraux à tous les niveaux de l’entreprise (réduction de l’enveloppe salariale grâce à un accord social obtenu avec l’adhésion de tous les collaborateurs, maîtrise des frais IT et des services et biens divers…).

Bien que n’étant tenue légalement qu’à une seule communication annuelle de ses comptes, Ethias souhaite cependant commenter, dans un souci de transparence et de saine gouvernance, les chiffres arrêtés à la fin du second trimestre 2009.

Ethias poursuit son redressement. Les chiffres du deuxième trimestre démontrent une tendance nettement positive par rapport aux deux trimestres précédents.

Au 30 juin 2009 :

* En non Vie, l’encaissement progresse de 2 % par rapport au 30 juin 2008 et dégage un résultat positif de € 66 mios.
* En Vie, le chiffre d’affaire enregistre une diminution de 32 % suite à l’arrêt de la commercialisation de l’ancienne formule du compte First et suite à la diminution de la vente des produits Vie, constatée sur l’ensemble du marché. Le résultat, bien que s’améliorant par rapport à celui du 1er trimestre, reste donc négatif (€ – 128 mios) et s’explique également par la politique volontairement très prudente d’Ethias en matière de provision pour pertes et de réductions de valeur (€ 201 mios sur un portefeuille total de € 19,2 milliards).
* En conséquence, le résultat d’Ethias sa s’affiche à ce stade intermédiaire à € – 82 mios (venant de € – 243 mios au 31 mars 2009 et € – 2 071 mios au 31 décembre 2008).
* Il faut souligner que les ratios d’Ethias sa sont tous positifs et en progression (161 % en couverture de la marge explicite et 104 % en couverture du passif technique).
* Enfin, Ethias Droit Commun aam enregistre un résultat positif de plus de € 1,5 mios et une couverture du passif technique de 161 %.

La situation d’Ethias est donc en nette amélioration. La volonté de distribuer à nouveau des excédents de recettes dans un avenir proche reste plus que jamais un objectif ferme dans le chef d’un assureur qui se veut proche des intérêts de l’ensemble des assurés qui n’ont jamais cessé de lui faire confiance.

Selon communiqué de presse